bg cheval

Retrouvez notre sélection de haras pour vos chevaux et leurs bien-être

Les derniers sites ajoutés

Ecurie Valley in Stones, pension pour chevaux à Valdampierre
Courte présentation
Valley in Stones est une écurie située à Valdampierre, dans l’Oise. Les passionnés du monde équestre qui ont fondé l’entreprise proposent différentes prestations de pension pour chevaux. En box ou en pré et paddock, ils prennent soin des chevaux qui leur sont confiés.
L’écurie propose également des cours d’équitation western ainsi que des stages de perfectionnement à destination des cavaliers compétiteurs.
Adresse
5 RUE DE LA BRIQUETERIE
60790 VALDAMPIERRE
Téléphone
06.50.94.63.39
Ville
VALDAMPIERRE
Écurie des Rouges Terres, à proximité de Saint-Lô
Courte présentation
Les Écuries des Rouges Terres offrent une gamme complète de services équestres dans un cadre bucolique près de Saint-Lô. Ils proposent des pensions pour chevaux, des stages de dressage, et des spectacles équestres, garantissant un environnement optimal pour le bien-être des animaux. Pour en savoir plus sur leurs offres uniques et personnalisées, visitez leur site dès aujourd'hui!
Adresse
81B Les Rouges Terres, 50160 Saint-Amand-Villages
Téléphone
02 49 88 27 50
Ville
Saint-Amand-Villages
Tags métiers
Chevaux, Cheval, haras, bien-être animal, centre équestre, animaux, matériel

Comment s’occuper d’un poulain et de la naissance d’un poulain ?

La période de gestation d’une jument dure entre 11 et 12 mois. À sa naissance, le poulain reste très fragile. Il convient ainsi de connaître les mesures à prendre pendant sa prise en charge. Il existe également des gestes particuliers à adopter lors de la mise bas par sa mère.

N’hésitez pas à faire appel à des spécialistes pour s’occuper de la naissance de votre poulain.

Le poulinage de la jument

Le poulinage, c’est le moment où la jument va mettre bas. Il est impossible de déterminer avec exactitude l’instant du poulinage. Toutefois, certains signes annoncent cet événement: Les mamelles de la jument deviennent imposantes, et de la cire s’en découle. La jument cherche impérativement à s’isoler afin de donner naissance en toute sécurité. Les muscles des deux côtés de la croupe commencent à se rétracter. En touchant les flancs, il est possible de sentir le poulain bouger dans le ventre de sa mère.

En général, la jument est capable de mettre bas toute seule. Si elle est domestiquée, la mise bas est prise en charge par les propriétaires, les haras, ou directement par le vétérinaire. Ce dernier intervient spécifiquement quand la naissance s’annonce compliquée. Divers cas peuvent se présenter. Le vétérinaire s’occupera lui-même de la naissance si la jument est fatiguée. Il peut aussi retourner le fœtus, le remettre en place ou le repousser dans l’utérus. Tout cela a pour but de faciliter l’extraction du poulain.

Le suivi après la naissance

Dès la naissance du poulain, la jument va suivre son instinct maternel. Tant que la mère est consciente et dispose encore assez de force, son instinct la pousse à effectuer certaines actions naturelles. Elle lèche le petit pour le laver et le rendre propre. En effet, elle fait immédiatement la toilette à son petit pour qu’il soit bien imprégné de son odeur. Ensuite, elle le masse afin de favoriser sa circulation sanguine. Une fois reposé, le poulain sera guidé par sa mère pour son premier allaitement.

En cas de complication, il faut veiller à ce que le poulain obtienne sa première tétée. Celle-ci contient du colostrum. Il s’agit d’un composant naturel et essentiel qui protégera le bébé des maladies juvéniles. Il est ainsi primordial que ce premier lien ait lieu entre la mère et le petit.

La prise en charge du poulain

Le poulain doit rester auprès de sa mère pendant plusieurs mois après sa naissance. Toutefois, il doit entrer en contact avec les humains afin qu’il s’habitue à leur présence. Même si la jument se trouve dans un autre lieu, avec les troupeaux, elle arrivera toujours à localiser son petit en hennissant.

Même après la première tétée, le poulain ne sera pas entièrement à l’abri de toutes les maladies. Des soins, des vaccinations et diverses injections seront éventuellement apportés. À ce moment, le petit sera déjà habitué par le contact humain. En parallèle, sa mère va lui apprendre à se familiariser avec le monde.

Pour les poulains domestiqués, le sevrage se fera après six mois. Le sevrage leur permet d’entrer en douceur dans le monde adulte. Le sevrage est assez délicat puisque la jument et le poulain vont souffrir de cette soudaine séparation. Il faut ainsi procéder habilement pour que la rupture n’ait pas de répercussions psychologiques négatives chez la mère, mais surtout chez le petit.

Il vous faut suivre la naissance et ses étapes de près, la consultation de blogs, de livres ou d’un spécialiste vous aidera à mieux gérer la naissance du poulain.